Vie pratique

Le Nesting ou l’art de cocooner à la maison en y prenant du plaisir !

Le Nesting ou comment retrouver le plaisir de buller à la maison sans la culpabilité de ne pas se dandiner sur le dance-floor un samedi soir !

Sortir le week-end jusqu’à point d’heure dans les endroits les plus tendances ? Has been ! Si votre vraie nature est plutôt casanière ou si vous ne vous êtes jamais autorisé à rester chez vous en pyjama devant un bon film, le Nesting va changer votre vie. Fini les fêtes obligatoires TOUS les samedi, fini les lundi où l’on arrive plus fatigué encore que le vendredi soir en partant, fini d’arpenter le bitume à 4h du matin à la recherche d’un taxi, fini les lendemains de fête au paracétamol; place aux soirées canapé, plaid et séries; bienvenue au hashtag #Homesweethome !

Le Nesting pour retrouver du bien-être et se recentrer

Avouez-le, parfois, vous n’avez pas du tout envie de sortir mais vous vous y sentez obligé. Passer pour le pantouflard de service, la mamie mots-croisés et ne rien avoir à raconter le lundi matin, non, vous ne mangez pas de ce pain là. Mais avez-vous remarqué ce qui alimente les conversations des pauses-café ? Après avoir passé en revue les potentiels dates attrapées sur les sites de rencontres, très vite on parle dernier épisode de Narcos, sourire à tomber de Jon Snow ou dernière victime de Negan. En un mot, ce qui nous met en émoi le lundi matin, ce sont les séries que nous avons regardées. Si l’on est capable d’enchaîner 2 saisons d’un coup, c’est qu’on est resté bien tranquillement sous la couette, petit thé d’un côté, ordi devant et du Netflix à tout va ! Finalement on se rend vite compte que ces petits moments que l’on s’accorde loin de toute civilisation nous font le plus grand bien. D’abord on se détend, on prend le temps, on prend du temps pour soi.

Ça marche aussi avec un bon bouquin, une activité manuelle, un délicieux diner solo ou duo et le tout au sein de notre petit nid douillet. Apprendre à être bien chez-soi, c’est ne pas avoir peur de se recentrer, calmer le jeu, rompre avec notre rythme effréné pour marquer des pauses, vitales pour se régénérer de l’intérieur. Les danois l’ont bien compris. Chez eux le Hygge a gagné toutes les chaumières. Pas étonnant que le Danemark, où art de vivre et bien-être sont rois, ait la réputation d’un pays zen !  D’ailleurs, si l’on y regarde à deux fois, on se rend vite compte qu’aujourd’hui tout est fait pour tout avoir chez soi, pour assumer une Nesting attitude fière et positive. Applis pour commander à manger, sites e-commerce pour faire du shopping, applis de rencontres … Vous l’aurez compris, évacuez le stress est important pour votre épanouissement personnel et votre santé. Alors on ne blinde pas son agenda de diners, sorties et autres cocktails mais on chill à la maison en buvant une camomille !

Donner envie au Nesting de s’installer à la maison

Journées épuisantes, charge mentale, planning serré nous font parfois oublier l’essentiel; notre home sweet home en tant que pilier ressourçant et fondation émotionnelle de notre quotidien. Car si le Nesting se traduit littéralement par « faire son nid », c’est bien parce que c’est précisément à la maison que les liens familiaux se tissent, c’est bien l’endroit aussi où l’on recharge les batteries. Il n’y a qu’à prendre un peu de recul et observer le fléau du mal-logement. Il prive certain d’un toit sur la tête ou les fait vivre dans des endroits insalubres. Cela crée une grande fragilité psychologique doublée d’une perte de repère alarmante.

Pour avoir envie de rester chiller chez-soi, il faut que son nid soit accueillant, douillet et appelle à la détente. Pas besoin d’investir dans une déco hors de prix ! On passe au slow design pour recycler et se réapproprier l’existant. En effet le Nesting s’inscrit dans une nouvelle dynamique qui impose un ralentissement général appuyé par la slow attitude.

D’abord, on reprend les fondamentaux d’un intérieur qui inspire le cocooning; rangement et ménage, le duo gagnant. On évite de laisser trainer des choses, on ne laisse plus cette vaisselle déprimante s’accumuler dans l’évier et la montagne de linge dont on ne distingue plus le propre du sale. On jette aussi, on se débarrasse du superflu, du « qui sert à rien » et qui prend de la place.

Puis, on mise sur des éclairages chauds, doucement tamisés voire quelques jolies bougies parfumées par-ci par là. On crée une ambiance qui fait du bien, qui donne envie d’être seule et surtout qui nous renvoie une image positive de la solitude. Oui, on prend vite goût à cette plénitude, à cette tranquillité reposante. S’il l’on est en famille avec des enfants, le processus est le même ! En leur apprenant à ne pas courir après moultes activités mais juste passer du temps ensemble à lire, discuter, regarder un Disney, faire un puzzle, on consolide la relation, on laisse travailler l’imaginaire et l’on dé-dramatise sur cette peur juvénile du rien, de l’ennui.

Enfin, on investit dans un bon plaid cosy à souhait, un pyjama confortable et des chaussons bien chauds !

Vous voilà prêt pour une délectable séance de Nesting !

 

Écrire un commentaire

Une dose de conseils et d'astuces, tous les mois dans votre boîte mail !

Inscrivez-vous à la newsletter Knoxbox, et recevez tous les mois nos conseils déco, rangement, et bien plus !  ! 

Merci pour votre inscription, et à bientôt pour lire nos actualités dans votre boîte mail ! 

Powered byRapidology